LE CARNAVAL TOULOUSAIN

Publié le

LE CARNAVAL TOULOUSAIN

On vous raconte

Ça y est, vous commencez à apercevoir des affiches roses placardées sur les devantures de nombreux commerces toulousains ? Le retour du printemps ne passe jamais inaperçu, car il revient, encore cette année, au bras d’un événement incontournable de la ville : le Carnaval de Toulouse !

Carnaval - Toulouse

 

Minute culturelle pour en apprendre plus sur le carnaval

 

Si le carnaval est une fête relativement répandue en Europe et en Amérique, c’est sûrement parce qu’il s’agit de l’occasion idéale pour se vêtir de son plus beau costume, camoufler sa véritable identité sous un masque ou dévoiler au grand jour ses talents d’artiste-peintre. La fête est folle, les fêtards euphoriques. Entre un jet de confettis et un tournoiement de serpentins, l’histoire du carnaval s’est frayée, au même titre que vous, un chemin dans cette parade festive.

 

De tradition archaïque à évènement incontournable, les saisons ont eu le temps de se perpétuer et les cycles agricoles de s’enchaîner pour continuer de célébrer comme il se doit le passage de la Nouvelle Année. Près de 2000 ans avant notre ère, l’importance du carnaval était irrévocable à Babylone. Onze jours durant, les rôles au sein de la société étaient inversés. Le serviteur devenait l’égal de son maître, un prisonnier prenait la place du roi qui se retrouvait alors à l’état de simple sujet se prosternant devant la statue divine et jurant solennellement qu’il n’abuse pas de son pouvoir. Non dénué de sens, ce rituel visait à perpétuer et confirmer l’ordre établi dans la société. D’ailleurs, c’est aussi ce à quoi servent les masques colorés et tout en plume dont se parent les carnavaliers du monde entier…

 

Camoufler son identité en cachant son visage des autres pour s’adonner à des activités interdites en temps normal. Cette notion d’affranchissement, qui est l’une des fonctions essentielles du carnaval aussi appelé carême-prenant, a donc donné naissance à une expression chrétienne : “Tout est de carême-prenant ” fait référence aux libertés de mœurs qui se produisaient durant ces jours de fête. Outrance et frivolité se mêlent alors pour faire du carnaval une des fêtes les plus joyeuses et burlesques de l’année !

 

Carnaval - Toulouse

 

Qu’est-ce que le carnaval toulousain a de particulier ?

 

Nous le savons tous : Certains carnavals, de Rio à Venise en passant par Dunkerque, sont emblématiques et se distinguent à leur manière.

Si le carnaval de Venise est un rituel ancestral visant à renforcer la cohésion sociale et politique entre les différents quartiers, le carnaval de Rio met en compétition les différentes écoles de samba qui chaque année rivalisent d’audace en termes de costumes et de chorégraphie. Paillettes à gogo et bikinis affriolants sont de sortie !

 

Quant au carnaval de Dunkerque, une tradition étonnante se répète : depuis l’hôtel de ville, le maire jette des harengs fumés sur les carnavaliers renvoyant ainsi aux origines du carnaval dunkerquois.

 

Alors qu’a de particulier le carnaval de Toulouse ? Si, ici aussi, des chars toujours plus originaux les uns que les autres défilent sous les confettis qui inondent la ville, c’est l’ingrédient authentiquement toulousain, imperceptible mais irréfutable, qui pimente cette recette déjà très festive. Enfants comme adultes, retraités comme étudiants, association comme simple bon-vivant… tous viennent participer au carnaval avec l’enthousiasme qu’on leur connaît. Les générations enfin réunies, les sifflets peuvent donner le ‘’la’’ car la ville de Toulouse est fin prête à festoyer dans une atmosphère joyeuse et familiale, le bruit qui court désormais dans toutes les rues toulousaines en témoigne…

 

Carnaval - Toulouse

 

Pourquoi il faut absolument se rendre disponible le 31 mars ?

 

Ne seriez-vous pas en train de vous dire que, depuis le temps, le carnaval se démode et frôle la chute dans le profond gouffre qu’est la banalité ? Surtout, repoussez cet a priori à l’année prochaine car pour l’heure une surprise de taille vous attend… Vous nous avez vu Place du Capitole pour les lancements des éditions annuelles, lors de distributions ponctuelles dans la ville, en After-Work, sur les réseaux sociaux… Le 31 mars, nous seront de retour pour de nouvelles péripéties.

 

Nous revenons plus motivés que jamais fêter la 11ème Édition du Petit Tou, qui arrive à grand pas, en s’introduisant dans la parade endiablée du carnaval, parmi vous, nos chers Toulousains. Ne serait-ce pas l’occasion rêvée de partager un verre, de vous offrir une danse ou de faire plus ample connaissance avec nos chers lecteurs ?

 

Nous, nous pensons fermement que ça l’est et espérons vous y retrouver. D’autant plus que le thème choisi pour le défilé correspond à la 10ème Édition du Petit Tou pour vous faire encore un petit peu patienter avant de révéler celui de la 11ème… Prenez votre mal en patience mais d’ici là, c’est la musique qui sera à l’honneur le 31 mars. Revisitons ensemble les grands classiques pour faire de ce défilé un moment mémorable !

 

Et sambaaaaa ! À vos sifflets, déguisements et enthousiasme, que la fête commence !

 

Louise & Julia

Illustrations : Nabil

Et vous, quel est votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *