DÉCUVER MALIN UN DIMANCHE À TOULOUSE

Publié le

DÉCUVER MALIN UN DIMANCHE À TOULOUSE

On vous raconte

Nous avons déjà tous vécu un lendemain de soirée difficile… Aujourd’hui, le Petit Tou vous aide à vous remettre de votre samedi soir endiablé. Voici un guide à suivre pour tous ceux qui se reconnaîtront (et ils sont nombreux).

11h47 : Réveil en sursaut, je sors difficilement de mon rêve où je me liais d’une belle amitié avec Jean-Pierre Raffarin… Qu’est ce qui a bien pu créer pareil terreau onirique ? Je me retourne dans le lit, et comprends avec stupeur le fabuleux engrenage des associations d’idées en découvrant la tête du charmant jeune homme avec qui j’ai passé la nuit.

12h04 : Après avoir fait la liste de tous les réveils improbables vécus depuis mon envol du nid parental, j’essaye de me remémorer le cours de ma soirée… Nuage brumeux sur mes tickets de carte bleue, relents caramélisés … *gloups* pardon, vodkaramélisés … et crampe inexpliquée dans mon talon droit ; mon cerveau a clairement décidé de se préserver pour un futur que j’espère proche.

 

12h09 : Expédition commando pour rassembler mes affaires. Je pars sur la pointe des pieds, en ayant pris soin d’écrire un mot d’adieu des plus digne à mon hôte.

12h17 : The fabulous “walk of shame” commence. Coiffée comme une patate, le mascara coulant et mes baskets vernies d’un douteux cirage, je remonte le boulevard de Strasbourg. Je me rassure et avance avec fierté, le seul pêché à expier serait peut-être d’avoir fantasmé sur un Ministre retraité.

 

12h58 : J’ai été happée par le monde merveilleux du marché Victor Hugo. Pendant que certains savourent leurs achats au comptoir avec un verre de vin blanc, je déambule dans les allées à la recherche de mon bonheur. Un peu de jambon de Bayonne, trois rocamadours, un pain de campagne et de la mousse de canard, en attendant qu’un jour mes poches transpirent assez de biftons pour me la péter à acheter du foie gras.

 

13h24 : J’ai retrouvé mon crew sur le port de la Daurade, on a troqué notre 8.6 pour déguster mes victuailles sous le soleil capricieux de mars. Décision de pleine conscience ou nécessité de GDB*, je m’allonge pour une sieste éclair de jeune cadre dynamique. Ils disent “power nap” en open-space je crois, mais je ne voudrais pas trop m’avancer… Bref, me voilà de nouveau en position horizontale pour quelques minutes de sommeil réparateur.

 

*GDB : Gueule De Bois

15h53 : J’ai bavé. Beaucoup. Personne ne m’a réveillée et on a dû prendre pas mal de photos de moi. Ce que j’avais l’habitude d’appeler mes amis me sortent de ma léthargie pour me dire qu’ils vont manger des sandwichs devant FIFA 2012. Je n’aime pas FIFA, et j’ai trop mangé de sandwichs. Mais la perspective de m’échouer à nouveau sur un support propice à la sieste me fait de l’oeil…

 

15h56 : La jeune femme fraîche et indépendante que je suis n’a pas cédé à l’appel de la paresse ! Fière de mon surplus de motivation, je décide de me récompenser par un mini-stop chez La Fiancée, pour le meilleur cookie que je n’ai jamais mangé de ma vie. C’est un petit rituel chez moi d’aller déguster leurs gâteaux après une avancée significative dans ma vie. La dernière fois, j’avais fait toute ma lessive au lavomatique en une aprèm, ça se fête !

 

16h09 : La peau du ventre bien tendue, je sens en moi l’envie de reconnecter mes neurones entre eux, après les avoir malmenés la nuit dernière. Je remonte donc les quais de la Garonne jusqu’au Jardin des Plantes, direction le Quai des Savoirs et son exposition #HumainDemain. Pour seulement 5€, je me replonge dans les épisodes de Black Mirror, pour une après-midi Netflix & Think !

 

18h05 : On m’a gentiment mis à la porte, le musée fermait et ils en avaient peut-être aussi un peu marre que je revienne trois fois faire les expériences… Me voilà sur la route du retour, le cerveau bien retourné, les neurones reconnectés, moitié flippée, moitié amusée.

 

18h32 : Un sms du sosie de Raffarin m’a fait tourner les talons… Me voilà donc à la Prairie des Filtres, pour une partie de cartes en drôle de compagnie devant le coucher de soleil.

Esther

 

 

Bon dimanche ensoleillé à tous !☀️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *