Toulouse, terre de rugby… et de cinéma !

Publié le

Toulouse, terre de rugby… et de cinéma !

On vous raconte

« Le cinéma n’est pas un spectacle, c’est une écriture » disait le cinéaste français Robert Bresson. En effet, le cinéma s’écrit et quelques-unes de ses belles pages continueront d’être écrites dans la ville rose. N’y a-t-il pas un parfum du Minuit à Paris de Woody Allen lorsque vous longez les quais de la Garonne un soir d’été ? Certes, l’hiver vient d’arriver. Mais ne vous laissez pas abattre par la vague de fraîcheur qui envahit Toulouse : enfilez votre manteau et prenez la direction du cinéma !

Les cinémas toulousains

Du doyen Gaumont-Palace, inauguré en 1919 et aujourd’hui multiplexe Gaumont-Wilson, au nouveau multiplexe Megarama qui ouvrira ses portes en septembre 2019 à Basso Combo, en passant par les cinémas indépendants tels que l’ABC ou l’American Cosmograph, les 35 cinémas de Toulouse et de son agglomération attirent toujours autant de curieux, amateurs comme cinéphiles.

La Cinémathèque

La ville est dotée d’une vie cinématographique riche, organisée autour de la Cinémathèque, institution vieille de plus de 50 ans dédiée à la mémoire du cinéma. Deuxième cinémathèque de France, elle accueille de nombreux évènements couvrant des thématiques historiques variées tout au long de l’année : rétrospectives, festivals, séances, colloques, ciné-concerts, rencontres avec des figures du 7ème art, et séances en plein air durant la saison estivale. Pour vous donner un ordre d’idée, jusqu’au 7 novembre 2018, c’est « le cinéma colonial français, entre exotisme et propagande » qui est abordé. Vous pouvez retrouver la programmation ici.

Les festivals hispaniques

« Hasta la vista, baby ! » Toulouse prend aussi des accents espagnols et au-delà de cette réplique lancée par Arnold Schwarzenegger dans Terminator 2 ! D’abord en mars, lors du festival Cinélatino mettant à l’honneur des productions cinématographiques d’une richesse parfois méconnue, mais aussi des représentations théâtrales, des ballets de danse ou des expositions artistiques d’Amérique Latine. Les festivités continuent en octobre, avec le festival Cinespaña pendant lequel une centaine de films espagnols sont diffusés dans plusieurs établissements et en plein air : voici l’occasion d’avoir un meilleur aperçu du talent et de la vie espagnols, si le vôtre est encore limité aux tapas et au flamenco .

Les tournages à Toulouse

Connaissez-vous des films qui ont été tournés à Toulouse ? (Oui oui, il y en a !)

Pour ne pas faire durer le suspense plus longtemps, sachez que Daniel Auteuil et Catherine Deneuve y ont tourné devant la caméra d’André Téchiné dans Ma saison préférée, tout comme Mathieu Almaric, Karine Viard et Catherine Frot dans Les derniers jours du monde. Une grosse production américaine, D’Artagnan, a même été tournée dans la ville rose avec Catherine Deneuve et Tim Roth.

Alors si l’envie vous prend d’aller voir un film, rien ne vous empêche de vous rendre au Cratère, à l’American Cosmograph ou à l’ABC ! En attendant, vous pouvez toujours lire notre article Si Toulouse était un Film.

 

Quentin

Illustrations : Louise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *