La raclette, le retour

Publié le

La raclette, le retour

On vous raconte

Après une douce rentrée revient la pluie accompagnée de températures plus fraîches. Fini les salades en terrasse que nous avons tant appréciées… Mais avouez-le : vous les abandonnez non sans plaisir puisque vient désormais le temps du plat emblématique de l’hiver, célèbre et adoré : La raclette ! Vous me direz qu’il est peut-être un peu tôt mais la douce peut se savourer à tout moment de l’année !

L’heure de passer à table approche, la machine trône au milieu de la table. Autour de cette merveilleuse bouillotte géante, les coupelles généreusement garnies de fromage sont prêtes à en découdre ! Si au premier abord, il n’y a rien de plus simple à organiser qu’une soirée raclette, il convient pourtant de respecter certains rites pour vous garantir un repas de qualité !

Alors quel est le plan raclette qui vous correspond le mieux ?

 

 

 

Vous êtes un novice motivé, louez votre appareil à raclette.

 

Vous avez l’habitude de louer un appartement, une voiture… Désormais, c’est l’appareil à raclette, graal des friands de ce repas convivial, qui se loue en quelques clics seulement ! En plus de ravir vos amis et leurs appétits goulus, vous embrasserez la tendance de l’économie circulaire en ménageant votre budget et en vous inscrivant dans une démarche de développement durable. Pléthore de sites internet vous proposent de louer vos appareils entre particuliers. Pour n’en citer que deux, Zilok ou Kiwizz sauveront vos soirées gourmandes !

 

 

 

Vous êtes un habitué : vous n’avez pas besoin de nous !

 

Les foyers français consomment en moyenne 800g de fromage à raclette chaque année. Si vous êtes bien au-dessus de cette moyenne, il y a fort à parier que vous soyez un véritable savoyard ! Nous ne vous apprenons donc rien en soulignant que c’est la qualité des produits qui conditionne la réussite d’une soirée raclette ! Fini le fromage industriel et la charcuterie sous vide et place aux mets de qualité proposés par le fromager et charcutier du coin.

 

Pour faire le plein, Sena fromager vous offrira un beau panel de fromages de la région Occitanie et d’ailleurs. Idéalement situé au cœur du marché des Carmes, cette adresse vous laissera rêver d’un hiver interminable.

 

Comment envisager une raclette sans charcuterie ? La Maison Garcia saura ravir les papilles des amateurs de charcuterie. En effet, depuis les années 1960, ces charcutiers ont perpétué les recettes traditionnelles en vous proposant un très large choix de salaisons sur le célèbre marché Victor-Hugo.

 

 

 

Vous avez l’âme d’un innovateur, faites le show avec un robot serveur de raclette !

 

Si la raclette relève pour vous du déjà-vu alors laissez-vous surprendre par cette incroyable innovation ! En effet, des chercheurs suisses ont développé un robot maîtrisant tous les mouvements d’un spécialiste (puisque, oui, la raclette est un art) pour faire couler le fromage de la meilleure façon qu’il soit. En plus de vous libérer du service, souvent fastidieux avec une machine à raclette traditionnelle, vous mettrez tout le monde d’accord en laissant votre robot assurer le show pendant la soirée !

 

 

 

 

Vous êtes fainéants : on ne vous a pas oublié, optez pour le restaurant !

 

 

On vous l’accorde, il fait désormais un peu trop froid pour se prélasser en terrasse, mais pas question de renoncer aux moments de convivialité entre amis ou collègues ! Alors, si vous n’avez pas l’âme d’un cuisinier, rendez-vous dans un des nombreux restaurants de la ville rose. Bonne nouvelle : dès le 22 novembre, Madame Raclette pose à nouveau ses bagages Place du Capitole pour vous imprégner doucement mais sûrement de l’ambiance de Noël.

Et parce que nous prenons soin de votre santé, nous vous conseillons de varier votre alimentation en optant pour un autre plat emblématique des soirées glaciales… J’ai nommé la fondue ! Décoration rustique et large choix du savoureux plat, Le Grenier de Pépé vous plongera dans une ambiance absolument savoyarde qui vous fera fondre de plaisir !

 

 

 

Marien

 

 

Et vous, quel est votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *